L'histoire

Un peu d’histoire

Fort de ses 115 licenciés et de sa politique sportive entretenue par les 11 présidents successifs, le CKCP, par son classement national, est fier de faire le renom de sa ville et de son canton. Il doit cette réussite à la continuité et au suivi permanent de son équipe dirigeante.
La destruction de la base nautique et du matériel nautique n’a pas altéré son moral durant la période de 2000 à 2007.

Bravo à l’équipe qui est restée fidèle au club et à tous ceux qui l’ont aidé à se reconstruire.

Spectacle de désolation

Un peu d’historique du club dont la première appellation était « Club Nautique Pontivyen »

Un événement majeur va influencer la politique sportive de la fédération en 1964. Jean BOUDEHEN et Michel CHAPPUIS décrochent une médaille d’argent aux JO de Tokyo sur 1000m. Fier de cette médaille, le directeur technique de la FFCK, Georges Dransart, avec le soutien du Ministère de la jeunesse et des sports propose à une vingtaine de communes un contrat : la mairie crée un bâtiment, la jeunesse et les sports nomment un cadre et la fédération fournit du matériel.
La municipalité du moment alors dirigée par le Sénateur Maire LAMBERT adhère au projet. C’est une époque où les disciplines de plein air se développent avec une priorité pour la voile. La DDJS réglemente alors leur essor et en relation avec les fédérations concernées favorise la naissance de clubs et c’est ainsi que le CKCP voit le jour en 1966 sous la présidence de Mr Guy PERRON.
Puis en 1968, selon le contrat prévu, la base nautique s’édifie, le bâtiment se remplit de bateaux venant de la FFCK et de la DDJS : C2 Rocca, barquettes fédérales, C1 delta, K1 CAPS, Lancer, Hunter et Ranger.

Un cadre est nommé : Françoise LE GAL. Un entraineur tchèque a même été dépêché Mr VACEK, pour former les jeunes pagayeurs à la navigation de ces nouveaux bateaux instables, les canoës de vitesse, qui sont devenus l’apanage du club.
Après cette dotation inespérée, à cette époque, les 30 glorieuses ont commencé et c’est encore « les années bonheur ». Le site en montre la preuve en donnant le palmarès de tous nos sportifs qui ont fait le renom du club ici. Bravo à nos 17 internationaux qui dans leur discipline nous ont donné tant d’émotions et de satisfaction.
Ce palmarès a permis en 1990, la création d’un pôle espoir dans le club, devenu actuellement centre départemental labellisé d’entrainement.
Bien entendu pour atteindre le niveau national et international, il faut des qualités naturelles certes mais également un entraîneur permanent, un suivi et une politique d’accession aux objectifs fixés par chacun des pagayeurs. Le plaisir de la navigation reste prioritaire, chacun est respecté dans son choix.

 

Jean Pierre Laffont

50 ans de présidents

4 des 11 présidents qui se sont succèdés

• Guy Perron
• Jean Le Quellec
• Claude Le Dem
• Marie Thérèse Boivin
• Marc Le Nohé
• Huguette Roche
• Joëlle Le Prioux
• Jean Pierre Laffont
• Gérard Marchand
• Sébastien Trehin
• Armand Glocheux